La paie au 1er janvier 2014 : peut-on parler d’augmentation ?

La grille des salaires 2014 a été communiquée aux représentants du personnel.

Nous pouvons donc constater le très faible coup de pouce accordé : de 15,78 € bruts pour le niveau A1 à 2,53€ bruts pour le niveau C « supérieur » !

Pour les niveaux D à G, aucune augmentation de salaire !

Même si les difficultés économiques de azurèva sont une réalité, la politique salariale menée depuis plusieurs années conduit à :

-      Un tassement de la grille des salaires : les niveaux les plus bas se rapprochent, petit à petit des niveaux les plus hauts ; ce qui entraine un écrasement des niveaux intermédiaires.

-      L’augmentation des salaires « azurèviens » ne suit pas l’augmentation du coût de la vie : à terme, nous risquons, pour une grande partie d’entre nous, de devenir des travailleurs pauvres.

-      Une démotivation perceptible à tous les échelons de notre entreprise.

-      Une fuite des compétences (accélération des départs, non-retour des CDD titulaires).

-      Un ras le bol généralisé (donner toujours plus pour recevoir encore moins).

En tout cas, vos représentants FO comptent sur la NAO, qui débutera prochainement, pour obtenir, si ce n’est des augmentations de salaires, des compensations à la hauteur des efforts que sont en train de consentir tous les salariés d’azurèva.

A suivre.


Laisser un commentaire